Donner sa langue au…

… champignon !

Fistulina hepatica (Langue ou foie de bœuf, fistuline hépatique)

Appelé ainsi à cause de son aspect, c’est un bon comestible : chair tendre, saveur acidulé, à consommer jeune. Il se développe sur divers feuillus (chênes, châtaigniers) sur lesquels il provoque une pourriture brune. Chapeau spatulé, recouvert d’une cuticule rouge vif à brun rouge parsemée de petites papilles (rappelant une langue de bœuf) et strié radialement, libérant un suc abondant, comme du sang.

A déguster par exemple comme un carpaccio en tranches fines, en remplacement de tomates dans un coulis avec des pâtes ou encore dans une salade froide avec quinoa et légumes d’hiver.

Un vampire qui a perdu ses dents ?

Les cuscutes (Cuscuta sp.) sont des plantes « vampire ».
Il s’agit en fait d’une plante parasite, dont les feuilles sont réduites à des écailles incolores et qui ne produit pas de chlorophylle. Dépourvue de racines, ses tiges s’enroulent autour des tiges de plantes hôtes et y enfoncent des suçoirs qui pompent la sève élaborée. Il existe plus d’une centaine d’espèces.

Lessive de lierre

La lessive de lierre est une préparation très simple qui peut s’utiliser pour laver vos vêtements, mais aussi la vaisselle ou encore les cheveux. Attention, le lierre grimpant (Hedera helix L.) utilisé est une plante toxique : à ne pas ingérer !

Cueillir une 50e de feuilles  pour 1 litre d’eau. Couper ou froisser bien les feuilles et les mettre dans l’eau à cuire 30 minutes. Puis laisser reposer à couvert toute une nuit. Filtrer en pressant bien les feuilles et embouteiller.

Pas si urbaine que ça…

Voici la fleur de la benoîte urbaine (Geum urbanum), de la famille des rosacées, qui pousse plutôt en sous-bois qu’en ville, malgré son nom.
C’est une plante dont les racines ont un parfum épicé.
Ses fruits ressemblent à de petits hérissons… qui s’accrochent facilement à nos vêtements avec leurs crochets.
Ses racines sont astringentes, stomachiques, anti-diarrhéiques et cicatrisantes.

Des sauvages à ma table !

…les plantes bien sûr ! 😉

Venez découvrir les richesses de la nature  dans votre assiette, autour d’un repas sauvage.
Tout l’été, nous vous convions au Champ des possibles, à Boussenac, les dimanches (voir dates sur le calendrier) pour découvrir la gastromonie sauvage et déguster  ensemble, en toute convivialité, un repas végétarien complet (boisson, entrée, plat et dessert) à base de plantes sauvages et de produits bio, dans un cadre de nature sauvage exceptionnel. Petite balade digestive à la découverte des plantes consommées.

Veuillez nous signaler toute allergie connue lors de votre réservation.
Cuisine sans gluten / sans produits laitiers possible sur demande.

Nombre de place limité !
30 € – Réservation obligatoire au plus tard 72h à l’avance

Ortie mon amie

Les orties (Urtica sp.) sont souvent mal-aimées car elles piquent, mais pourtant quelle plante formidable ! au jardin en purin (ou extrait fermenté), dans la pharmacie en feuilles et racines séchées, comme aliment : feuilles et graines fraiches ou sèches, et ses fibres pour le tissage. Ses qualités nutritionnelles sont exceptionnelles, on aurait tort de s’en priver…

Gemmothérapie

La gémmothérapie est une pratique thérapeutique qui consiste à utiliser les propriétés des bourgeons – d’arbres le plus souvent. On les fait macérer dans une solution d’alcool et de glycérine (ou de miel).

Au printemps, il faut être très attentif afin de ramasser les bourgeons à leur stade optimal… une bonne raison pour profiter de la nature à ce moment si particulier de réveil !

Autonomie et plantes sauvages

Nouveau cette année !
Un cycle de 4 journées pour :

-Écouter, observer la nature et se mettre à son diapason au fil des saisons,
-P
artager des connaissances sur les usages des plantes et apprendre à les reconnaître sur le terrain,
-F
abriquer ensemble des préparations alimentaires, cosmétiques, ménagères ou encore médicinales à base de plantes sauvages,
-Réfléchir à notre consommation et aux moyens de réduire notre impact écologiq
ue…

Les dimanches : 29 mars, 21 juin, 20 sept., 29 nov.. de 9h à 18h, à Boussenac

 

Le programme sera co-créé avec le groupe et en fonction de la nature.

Nous vous demandons un engagement sur les 4 journées pour que le groupe suive la progression ensemble.
Tarif : 40 euros la journée +10 euros d’adhésion annuelle
Places limitées – Inscription obligatoire

Recettes cuisine sauvage

Le week-end du 14-15 septembre nous étions au gîte de la Colline verte à Ustou pour un stage de gastronomie sauvage et voici ce que nous avons cuisiné puis dégusté pendant ces deux jours :

Infusions solaires
Vins de myrte, géranium et orange amère

Velouté de galinsoga
Börek de mauve au lierre terrestre
Gratin de berce
Tarte des deux compères
Gelée blanche d’aspérule

Toasts au beurre d’ortie
Canapé de courgette à l’origan
Spaghetti au pesto de plantain
Crottin aux fruits de carottes et miel
Pommes à la crème de reine des prés

Crêpes à la myrrhe
Chai de benoîte

Stage de gastronomie sauvage

Cuisiner les plantes sauvages comestibles
Samedi 14 et dimanche 15 septembre 2019

Près du Cirque de Cagateille, à 2h de Toulouse, venez découvrir et déguster les plantes sauvages comestibles !

Deux jours pour :

  • Découvrir le monde fabuleux des plantes sauvages
  • Apprendre à les identifier dans leur milieu
  • Connaître leurs propriétés médicinales et nutritionnelles
  • Déguster des repas végétariens complets que nous aurons confectionnés ensemble, à base de plantes sauvages fraîchement récoltées et de produits bio.Plantes sauvages comestibles

Ce stage s’adresse à tout public, aucune connaissance préalable n’est requise. Réservation obligatoire.

Tous les DÉTAILS en cliquant ICI !

Cuisine sauvageDécouverte botaniquePlantes médicinales – Plantes sauvages comestibles

Repas sauvage

Pour ceux qui n’ont pas la possibilité de venir suivre un stage de gastronomie sauvage, voici une mise en bouche sous la forme d’une demi-journée avec repas !

La journée commence par un repas végétarien complet, à base de plantes sauvages comestibles et de produits bio. Suit une petite marche à la découverte de quelques plantes sauvages emblématiques de notre flore facilement identifiables. Le tout dans un cadre de nature sauvage, avec vue sur la chaîne pyrénéenne.

Dépaysement gustatif assuré !

Tous les détails en cliquant ICI.

Fête de la nature 2019

Du 22 au 26 mai, c’est la Fête de la nature partout en France sur le thème : La nature en mouvement. L’association Le Champ des possibles vous propose de découvrir à cette occasion les richesses des plantes sauvages, comestibles et médicinales, lors d’une sortie gratuite dans le Parc naturel régional des Pyrénées Ariégeoises.

Notre animation a reçu le label officiel.

Tous les détails en cliquant ICI.

Stage de cuisine sauvage

Cuisine des plantes sauvages comestibles

Samedi 11 mai et dimanche 12 mai 2019

Deux jours pour :

  • Découvrir le monde fabuleux des plantes sauvages
  • Apprendre à les identifier dans leur milieu
  • Connaître leurs propriétés médicinales et nutritionnelles
  • Déguster des repas végétariens complets que nous aurons confectionné ensemble, à base de plantes sauvages fraîchement récoltées et de produits bio.
    Plantes sauvages comestiblesCe stage s’adresse à tout public, aucune connaissance préalable n’est requise. Réservation obligatoire.

Tous les DÉTAILS en cliquant ICI !

Cuisine sauvageDécouverte botaniquePlantes médicinales et plantes sauvages comestibles

Préparations « maison »

Une lotion capillaire aux racines d’orties, un vinaigre de toilette sauge et miel, un vin doux de géranium, une huile parfumée, une teinture-mère de propolis.

Faire soi-même ses préparations, c’est connaître tous les ingrédients et les choisir, ne mettre que le nécessaire, privilégier la qualité et la simplicité, et se faire plaisir !

Merveilleux Myrte

Bonheur méditerranéen, quand au détour d’un sentier longeant la mer, il est là, chargé de ses fruits bleus pruineux, avec son odeur caractéristique… envoûtante et magique. Un buisson de myrte !

Quel beau cadeau la nature nous fait pour ce solstice d’hiver.

Myrte (Myrtus communis)
Les baies comestibles seront transformées en vin, en gelée, lactofermentées et les feuilles seront séchées pour des tisanes astringentes.

Serpents, crapauds et araignées

Dans le conte « Les Fées » de Charles Perrault,  la fée jette un sort à la méchante sœur pour qu’à chaque parole, sa bouche crache des serpents et des crapauds.

Ce n’est pas rendre grâce à ces animaux, qui rendent bien des services au jardin et participent à l’équilibre de notre écosystème et à la biodiversité.

Et si on essayait de les voir autrement ?

Baume de plantain et Baume de calendula

L’été a été généreux et après les différentes récoltes, il faut penser aux préparations : tisanes, baumes, macérations dans le vinaigre, l’huile, le vin ou encore l’alcool.

Deux baumes utiles : plantain et calendula !

Si vous venez en sortie avec nous vous saurez pourquoi 😉

Découverte des petits fruits sauvages

Fête des possibles

Comment ne pas participer à une fête qui porte si bien son nom ?!

Dans le cadre de la Fête des possibles, nous animerons une sortie botanique Découverte des petits fruits sauvages. Venez découvrir les petits fruits sauvages comestibles et toxiques et apprenez comment les identifier facilement lors d’une balade découverte sensorielle. Petite marche sans difficulté.
Conseils, anecdotes, recettes culinaires et médicinales seront au rendez-vous.

  • QUAND : Samedi 29 septembre 2018 de 14h30 à 17h30
  • : Rendez-vous sur la place du bout de la ville, en face du restaurant le Kiwi, à 14h30, au Mas-d’Azil, Ariège (09)
  • A PRENDRE : •Chaussures et vêtements adaptés à la météo (la sortie a lieu par tous les temps) •Gourde – Facultatif : •Appareil photo •Carnet de notes
  • PRIX Libre et Conscient
  • Places limitées : Réservation obligatoire ! Merci de nous contacter avant par mail ou téléphone pour réserver.

Stage de gastronomie sauvage à Lieurac

Le week-end dernier nous étions à Lieurac pour animer un stage de cuisine à base de plantes sauvages. Nous avons cuisiné deux menus végétariens, sans gluten et sans lactose :

Beignet de pulmonaire

Thé solaire de mélisse
Beignet de pulmonaire et ketchup aux prunelles
Fondue d’épiaire et pommes vapeur
Fromage végétal au lierre terrestre
Crème de reine de prés
Croquant au serpolet

Cuisine avec des plantes sauvages comestibles

Soupe mi-cuite d’ortie
Pakora d’armoise sauce à la menthe
Pesto de plantain
Dips d’hémérocalle
Cake choco-tanaisie
Flan de douglas

Merci à tous les participants pour leur belle énergie, et merci aux plantes !

Câpres de capucines

  • Carpaccio de betterave aux câpres sauvagesRécolter les fruits de capucines lorsqu’ils sont assez gros.
  • Les faire dégorger avec du gros sel quelques heures.
  • Rincer, puis mettre en bocal avec du vinaigre de cidre.

Si facile à faire et si bon ! Ici avec un carpaccio de betterave chiogga et des prunelles lactofermentées.

 

Flan de Camomille

Des fleurs de camomille, du lait végétal (amande par exemple), un peu de sucre, de l’agar-agar et un colis de fraises des bois sauvages… un dessert de lutins gourmands par excellence !

Stage de GASTRONOMIE SAUVAGE

Rencontrer et déguster les plantes sauvages comestibles

Samedi 30 juin et dimanche 1er juillet 2018

Deux jours pour :

  • Découvrir le monde fabuleux des plantes sauvages comestibles, souvent considérées comme de « mauvaises herbes »
  • Apprendre à les identifier dans leur milieu lors de balades sans grande difficulté
  • Connaître leurs propriétés médicinales et nutritionnelles
  • Déguster des plats végétariens complets que nous aurons confectionné ensemble, à base de plantes sauvages fraîchement récoltées et de produits bio.
    Plantes sauvages comestiblesCe stage s’adresse à tout public, aucune connaissance préalable n’est requise. Réservation obligatoire.

Tous les DÉTAILS en cliquant ICI !

Cuisine sauvageDécouverte botaniquePlantes médicinales et plantes sauvages comestibles

Fête de la nature 2018

Du 23 au 27 mai, c’est la Fête de la nature partout en France sur le thème : Voir l’invisible. Nous vous proposons donc de découvrir à cette occasion les richesses cachées de ces « mauvaises herbes » qui sont en fait souvent des plantes sauvages comestibles et médicinales lors d’une sortie gratuite dans le Parc naturel régional des Pyrénées Ariégeoises.

Notre animation a reçu le label officiel :

Tous les détails en cliquant ICI.

Borek sauvage

Borek sauvageLe borek classique « épinard & fromage » revisité avec des galettes de riz (comme pour les nems , donc sans gluten), du fromage de brebis frais et des feuilles sauvages (pissenlit, plantain, ortie ou autres…)

Repas sauvage d’automne

Champignons dans un panier tressé

Marche automnale et repas sauvage de saison…

Chanterelles et feuilles de chénopode bon-henri, chapatis

 

 

 

Girolles (Cantharellus cibarius) et feuilles de chénopode bon-henri (Blitum bonus-henricus, anciennement Chenopodium bonus-henricus) sautés, chapatis cuits au feu de bois.

Cuisines et dépendances

Plaisirs gourmets, fantaisie d’originaux, retour à l’essentiel ou mode passagère… Pourquoi manger « sauvage » en 2017 ?

Une réponse en 8 lettres comme le mot « sauvages »…

S… comme Simplicité, car il est important de revenir à l’essentiel.
A… comme Alternatives, car il existe d’autres voies que le monde marchand et artificiel dominant.
U… comme Union, car nous nous sommes coupés de la Nature qui nous loge, nourrit, habille, inspire…
V… comme Vitalité, car il n’y a pas plus riche en vitamines, minéraux et nutriments qu’un « légume » qui a poussé tout seul, sans protection, ni dopant.
A… comme Autonomie, car les plantes sauvages nous ouvrent le chemin d’une indépendance.
G… comme Gastronomie, car la palette de saveurs que nous offre ces végétaux est immense !
E… comme Écologie, car se nourrir de plantes sauvages nous fait prendre conscience des ressources naturelles et de notre impact sur la Terre.
S… comme Santé, car ce que nous mangeons agit sur notre organisme.

Pour toutes ces raisons, et bien d’autres, nous pensons que manger des plantes sauvages n’est pas qu’une mode, mais relève d’une activité évidente et essentielle à notre bien-être et à celui de la planète.

Fête des possibles

Fête des possibles

Comment ne pas participer à une fête qui porte si bien son nom ?!

Dans le cadre de la Fête des possibles, nous animerons une sortie Découverte des fruits sauvages. Venez découvrir plusieurs fruits sauvages comestibles et toxiques et apprenez comment les identifier pour ne pas les confondre. Petite marche sans difficulté. Conseils, anecdotes, recettes culinaires et médicinales seront au rendez-vous.

  • QUAND : Mercredi 27 septembre de 14h30 à 17h30
  • : RDV au Mas-d’Azil, Ariège (09)
  • A PRENDRE : •Chaussures et vêtements adaptés à la météo (la sortie a lieu par tous les temps) •Gourde
  • Facultatif : •Appareil photo •Carnet de notes
  • PRIX LIBRE
  • Places limitées : Réservation obligatoire !