Cuisines et dépendances

Plaisirs gourmets, fantaisie d’originaux, retour à l’essentiel ou mode passagère… Pourquoi manger « sauvage » en 2017 ?

Une réponse en 8 lettres comme le mot « sauvages »…

S… comme Simplicité, car il est important de revenir à l’essentiel.
A… comme Alternatives, car il existe d’autres voies que le monde marchand et artificiel dominant.
U… comme Union, car nous nous sommes coupés de la Nature qui nous loge, nourrit, habille, inspire…
V… comme Vitalité, car il n’y a pas plus riche en vitamines, minéraux et nutriments qu’un « légume » qui a poussé tout seul, sans protection, ni dopant.
A… comme Autonomie, car les plantes sauvages nous ouvrent le chemin d’une indépendance.
G… comme Gastronomie, car la palette de saveurs que nous offre ces végétaux est immense !
E… comme Écologie, car se nourrir de plantes sauvages nous fait prendre conscience des ressources naturelles et de notre impact sur la Terre.
S… comme Santé, car ce que nous mangeons agit sur notre organisme.

Pour toutes ces raisons, et bien d’autres, nous pensons que manger des plantes sauvages n’est pas qu’une mode, mais relève d’une activité évidente et essentielle à notre bien-être et à celui de la planète.

Fête des possibles

Fête des possibles

Comment ne pas participer à une fête qui porte si bien son nom ?!

Dans le cadre de la Fête des possibles, nous animerons une sortie Découverte des fruits sauvages. Venez découvrir plusieurs fruits sauvages comestibles et toxiques et apprenez comment les identifier pour ne pas les confondre. Petite marche sans difficulté. Conseils, anecdotes, recettes culinaires et médicinales seront au rendez-vous.

  • QUAND : Mercredi 27 septembre de 14h30 à 17h30
  • : RDV au Mas-d’Azil, Ariège (09)
  • A PRENDRE : •Chaussures et vêtements adaptés à la météo (la sortie a lieu par tous les temps) •Gourde
  • Facultatif : •Appareil photo •Carnet de notes
  • PRIX LIBRE
  • Places limitées : Réservation obligatoire !

 

Immersion Nature du 4, 5, et 6 août 2017

Immersion nature

Prendre le temps de s’immerger
Se couler dans la nature
Oublier le temps pour le retrouver

 

La journée s’étire
Le bruissement des feuilles mortes sous nos pas rythme notre marche
La nuit, la forêt murmure à notre oreille des paroles mystérieuses

Repas sauvage

Menu sauvage

Chapatis au serpolet, Chénopode Bon-Henri sauté et chutney de pommes et mûres aux baies de genièvre et petite oseille.

 

Matin brumeux

Merci à Torrent pour ses belles photos !

Monnaie locale

MONNAIE LOCALE COMPLEMENTAIRE D’ARIEGENotre association a choisi d’adopter les Pyrènes, la monnaie locale d’Ariège, car nous partageons leur vision :

« Émerveillés devant l’abondance des richesses de la nature et des possibilités que notre imagination laisse concevoir pour ce monde, nous œuvrons à changer notre façon de vivre ensemble à travers des modes de vie respectueux de l’homme et de la planète.
Notre association s’inscrit dans la transformation des systèmes d’échanges autant que dans la création et la consolidation des liens de solidarité. En commençant à un échelon de proximité, nous favorisons l’élaboration et la mise en application de préférences collectives. Dans une démarche de réappropriation de la monnaie, de sa création à son utilisation, nous nous efforçons de lui donner sa place et son rôle : un outil au service de tous, un bien commun. »

Pour plus d’infos, visitez donc leur site : http://www.monnaie09.fr/

Artichaut sauvage

Bleuet des montagnes

Le Bleuet des montagnes ou Bleuet vivace (anciennement Centaurea montana, Cyanus montanus depuis 2016*) ressemble vraiment à un artichaut miniature !  Et si on a la patience de le décortiquer, son cœur a la saveur de l’artichaut cultivé…

*Ah les changements de noms ! La botanique est un éternel remaniement…

Délices de bardane

Salade de tiges de bardane (Arctium lappa) crue à la vinaigrette et tartinade de bruccio (fromage frais de brebis corse) à l’ail triquètre (Allium triquetrum) et à la ciboulette sauvage (Allium schoenoprasum) sur des nombrils de vénus (Umbilicus rupestris).